L'été de Cédric Dupont, Professeur de relations internationales et directeur de la formation continue à l'IHEID

Cédric Dupont enseigne les relations internationales à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, où il est également en charge de la formation continue. Dans cet interview, il nous parle de son travail durant l'été, de ses projets de vacances, ainsi que de ses lectures, musiques et endroits à visiter dans la région genevoise pendant l'été.

Août 2014

Sur quoi travaillez-vous cet été?

Les premiers chapitres d'un ouvrage sur l'arbitrage en matière d'investissements internationaux avec mon collègue Thomas Schultz qui nous conduira à examiner en particulier l'impact de la multiplication des processus d'arbitrage sur la capacité des Etats à adopter des politiques publiques responsables et légitimes.

Je profiterai également de la pause estivale pour aller enseigner en Asie du Sud-Est, et pour concevoir du matériel pédagogique pour de nouveaux cours pour la rentrée académique avec un accent particulier sur les besoins présents et futurs des professionnels désireux de mieux comprendre et maîtriser les affaires internationales.

Des vacances en perspective?

Une alternance de courts séjours à la montagne (en Valais) et à la mer (sur la côte de Nacre en Normandie pour son air vivifiant, ses immenses plages et son terroir et dans le sud de l'Europe pour des eaux et températures plus chaudes).

Un endroit que vous affectionnez particulièrement, à Genève ou dans les alentours?

Le parc Barton mais c'est également l'endroit où nos bureaux sont situés ! Dans les alentours j'affectionne le Chablais, des rives du Léman à ses différents plateaux et pics, avec un attachement particulier aux montagnes du Chablais valaisan.

Un livre à conseiller pour cet été à nos lecteurs?

Pour un dépaysement dans le temps et l'espace, je recommande la lecture de l' Automobile Club d'Egypte (plus récent ouvrage d'Alaa El Aswany, révélé par l' Immeuble Yacoubian) et d'Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de Khaled Hosseini (auteur des Cerfs volants de Kaboul). A panacher avec un peu de suspense des dernières sorties des romans noirs de la pépinière d'auteurs en provenance de Scandinavie!

Et une musique?

Un simple conseil : profiter de la fabuleuse richesse des festivals qui ont lieu des deux côtés des rives du Léman, en espérant que l'été ne sera pas trop humide ! 

 

 

Page navigator