L'été de Francis Gurry, Directeur général de l'OMPI

 

Août 2012

 

Que se passe-t-il cet été à l'OMPI ?

Nous avons eu plusieurs rencontres importantes. La première, qui a eu lieu à Beijing en juin, a débouché sur un nouveau traité protégeant les performances des acteurs (interprétations et exécutions audiovisuelles). D'autres visent à réfléchir sur de nouveaux outils internationaux permettant l'accès des déficients visuels aux œuvres imprimées, sur les savoirs traditionnels et le folklore et sur les dessins et modèles. Nous étendons également notre présence physique avec la construction d'une nouvelle salle de conférence située entre notre bâtiment principal et notre nouveau bâtiment. Cette nouvelle salle dispose d'un design original et contribuera, je l'espère, à la beauté de Genève.

Des vacances en perspective ?

J'aime rester à Genève l'été, mais je pars aussi deux semaines.

A Genève, qu'aimez vous faire pendant l'été?

Nager dans le lac, qui est l'un des nombreux privilèges qu'offre une vie à Genève. L'été est aussi l'occasion de sortir – en déjeunant à l'extérieur ou en allant promener ses chiens à la campagne.

Un endroit que vous affectionnez particulièrement, à Genève ou dans les alentours?

La Capite, où l'on peut se promener en admirant la campagne, les Alpes, le Jura et le lac.

Un livre à conseiller pour cet été à nos lecteurs?

La gifle, de Christos Tsiolkas, s'ils ne l'ont pas encore lu. 

 

 

Page navigator