L'été de Seth Berkley, Directeur de GAVI Alliance

Seth Berkley dirige GAVI Alliance depuis août 2011. Basée à Genève, GAVI a pour mission de sauver la vie des enfants et de protéger la santé des populations en élargissant l'accès à la vaccination dans les pays en développement. Dans cette interview, Seth Berkley nous parle de son travail durant l'été, de ses projets de vacances, ainsi que de ses lectures, musiques et endroits à visiter dans la région genevoise durant l'été.

Juillet 2014

Sur quoi travaillez-vous cet été?

Je travaille activement sur notre campagne de levée de fonds. 1,5 million d'enfants de moins de cinq ans meurent encore chaque année de maladies qui pourraient être évitée grâce à la vaccination, ce qui est inacceptable. Comme vous le savez, le Conseil d'administration de GAVI a récemment approuvé notre stratégie 2016-2020. Nous sommes convaincus que pleinement financée, l'Alliance peut vacciner 300 millions d'enfants supplémentaires durant la période de 2016 à 2020 et, de fait, sauver entre cinq et six millions de vies futures.

GAVI appelle les donateurs à investir USD 7,5 milliards sur une période de cinq ans afin de soutenir les programmes de vaccination des pays en développement de 2016 à 2020. C'est une demande ambitieuse, mais c'est aussi une opportunité sans précédent de bâtir sur les bases que nous avons établies au cours des 14 dernières années d'activités de GAVI, avec des programmes de vaccination solides, durables et équitables.

Des vacances en perspective?

J'emmènerai ma famille à Sag Harbor, un petit village et une ancienne communauté de pêche à la baleine dans les environs de New York. Ce village est mentionné dans Moby-Dick, mais il est très différent de l'endroit décrit par Melville, un lieu où les marins égarent leurs âmes. C'est, aujourd'hui, beaucoup plus tranquille ! J'espère pouvoir naviguer un peu, faire du vélo et passer du temps avec mes enfants. Comme je voyage beaucoup, je n'ai pas souvent le temps de partager des moments privilégiés avec eux.

A Genève, que profitez-vous de faire durant l'été?

J'aime pouvoir me rendre au travail à vélo, même si c'est un long trajet. Comme j'habite dans le canton de Vaud, cela représente 40 kilomètres, mais c'est une magnifique balade à travers les vignes, au bord du lac, et c'est aussi amusant.

Un lieu que vous affectionnez particulièrement, à Genève ou dans les alentours?

J'apprécie beaucoup de travailler à proximité du Jardin botanique, ce qui nous permet d'y tenir des réunions en marchant ou de déjeuner en plein air dans ce magnifique endroit. D'un point de vue plus personnel, ma famille aime beaucoup les chevaux; lorsque j'ai rencontré ma femme, j'avais un cheval à New York que j'avais récupéré d'un champ de courses. Nous aimons le fait que cela fasse partie de la culture locale ; nous sommes entourés de fermes. J'aime aussi l'envergure internationale de Genève, qui accueille tellement d'organisations différentes, où des personnes de diverses cultures travaillent ensemble. Nous pouvons toujours apprendre d'autres cultures et expérimenter la profonde vérité de ce qu'affirmait Saint-Exupéry, "Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis !".

Un livre à conseiller pour cet été à nos lecteurs?

Il y en a beaucoup; la biographie de Steve Jobs, car Steve était tellement innovateur, et aussi une personne incroyable; il m'a fortement impressionné quand je l'ai rencontré. Inferno, de Dan Brown, pour la manière dont il arrive à garder le lecteur scotché même si du point de vue scientifique il manque de précision. Je suis en train de lire Le Seigneur des Anneaux avec ma fille, ce qui donne le ton en matière de littérature fantastique, et pas seulement pour l'été !

Et une musique?

Ma fille prend des cours de violoncelle, et j'aime écouter les Suites pour violoncelle seul de Bach avec elle, interprétées par Yo-Yo Ma, qui les a d'ailleurs jouées lorsqu'il avait quatre ans. Il s'agit non seulement d'un excellent musicien, mais il a également siégé au Conseil de la Fondation Rockefeller. Je trouve la structure harmonique de cette musique riche et complexe très relaxante, paisible et en même temps énergique. C'est une énergie tellement différente du stress du quotidien. Pour m'aider à travailler, je préfère les Concertos brandebourgeois, aussi de Bach, qui expriment des sentiments beaucoup plus élevés et sublimes. 

 

 

 

Page navigator